Untitled Document

Medias Disponibles

Pack de Musiques Au Format Midi

Final Fantasy IV est le premier FF de la Super Nes, le second Final Fantasy à sortir aux Etats Unis, et malheureusement, le premier Final Fantasy a subir l'énorme contrainte de la censure...

Une fois n'est pas coutume, l'histoire de FF IV débute dans un monde paisible. Pas de conflits, pas de guerres, les royaumes vivent en harmonie les uns avec les autres. Jusqu'au jour où le royaume de Baron parvient à construire un vaisseau volant. Puis, un second, un troisième , un quatrième... Jusqu'a avoir une gigantesque flotte, augmentant considérablement la puissance du royaume. Pour assouvir sont desir demesuré de puissance, le roi de Baron ordonne à Cecil Harvey, le chevalier Noir qui dirige les vaisseaux, d'aller jusqu'au royaume de Mysidia pour y voler un cristal magique. Mais après avoir accompli cette mission, Cecil est pris de remords et se révolte contre le roi de Baron, qui finit par le renvoyer de son poste. Cecil décide alors de réparer ses fautes commises dans le passé...

L'histoire de Final Fantasy IV ne s'arrete bien sûr pas là. Après avoir rencontré de nombreux compagnons de route, Cecil va devoir affronter Golbez, un serviteur de l'empire àqui incombe la tâche de réunir les cristaux de puissance disséminés dans le monde. Mais tout cela serait une partie de plaisir si nos heros ne s'apercevaient pas qu'un danger bien plus grand que Golbez menace la paix dans le monde...

Parmis les innovations de ce volet, on trouve les classes de personnages imposées. C'est à dire que lorsque vous rencontrez un nouveau personnage et qu'il rejoint votre équipe, on vous impose sa classe, contrairement a Final Fantasy ou Final Fantasy III ou l'on vous donnait le choix. Ainsi, Kain est un Homme-Dragon, Rosa une magicienne Blanche, Edge un Ninja, Rydia une invoqueuse... Ce système à d'ailleurs été utilisé dans FF IX ;-)

Maintenant, parlons un peu de la version Américaine. A l'époque, la politique de Nintendo était de censurer certains passages ou dialogues "chocs" pour sortir un jeu à l'etranger, de manière à ne pas ruiner l'image de marque de Nintendo. C'est pour cela que la version de Final Fantasy IV sortie aux States est légèrement différente de celle sortie au Japon. Ainsi, le baiser entre Cecil et Rosa est remplacé par une poignée de mains, on ne parle plus de la mort mais "d'évanouissement", on ne parle plus de "la couleur du sang" mais de la "couleur des rubis", une pièce cachée contenant un livre coquin à été supprimée, une faux, qui tombait sur la tête de Rosa, à laissé place a une boule en métal... Cette version, dite "EasyType", est sortie aux U.S.A sous le nom de FF II, et n'aura pas emporté le succès du premier volet. Pour finir,precisons que FF IV a bénéficié d'une réédition sur Playstation il y a quelques année, et qu'il a fait l'objet d'un coffret collector, tiré a moins de 10 000 exemplaire, ou il était distribué avec FF V et FF VI, et une horloge collector de FF VI.